Regragui, toujours positif, la défaite contre les Bafana Bafana, une leçon

5437685854_d630fceaff_b-

«Les joueurs marocains ont beaucoup appris durant ce match qui nous offre l'occasion d’évaluer les lacunes et bien se préparer à la compétition continentale» (Regragui)

1
Partager :

Johannesburg - La défaite des Lions de l’Atlas contre les Bafana Bafana constitue une opportunité pour mieux apprendre et se préparer à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN-Côte d'Ivoire 2023), a indiqué samedi à Johannesburg le sélectionneur national, Walid Regragui.

«Les joueurs marocains ont beaucoup appris durant ce match qui nous offre l'occasion d’évaluer les lacunes et bien se préparer à la compétition continentale», a déclaré M. Regragui lors d’une conférence de presse tenue après le match qui s’est soldé par une défaite des coéquipiers de Hakimi par 2 à 1 au stade FNB de Johannesburg.

Soulignant que les Sud-africains ont joué avec intensité et confiance, notamment durant la première mi-temps, il a noté que le match a été en général marqué par beaucoup d’opportunités pour les deux équipes.

Il a ajouté que durant la deuxième mi-temps, les Lions ont donné du fil à retordre à la défense sud-africaine en mettant davantage de pression et en créant plus d'occasions qui n’ont pas été bien exploitées.

M. Regragui a rappelé que beaucoup de joueurs ne sont pas dans leur meilleur état physique après avoir participé aux championnats européens, notant que ce match a été une occasion de tester de nouveaux noms au sein de l'équipe.

L’entraineur des Bafana, Hugo Broos, s’est dit, lui, très satisfait de la performance de ses joueurs, signalant qu’une énorme progression a été réalisée depuis le dernier match disputé l’année dernière contre le Maroc.

«Aujourd’hui on peut se féliciter d’avoir une équipe homogène, solide et qui joue un bon football, même si on a encore besoin d'améliorer certains aspects tactiques et techniques», a-t-il ajouté.

Il a relevé également que le Maroc est doté d’une très bonne équipe, mais «les Sud-africains ont été plus motivés pour la victoire, notamment à la faveur des encouragements des supporters qui sont venus nombreux pour soutenir leur équipe».

La sélection marocaine avait décroché, officiellement, en mars dernier, son billet pour la phase finale de la CAN au terme du nul (2-2) entre l'Afrique du Sud et le Libéria pour le compte du Groupe K.

L'équipe nationale avait battu l'Afrique du Sud (2-1) et le Liberia (2-0), lors des deux précédentes journées de ce groupe qui ne compte que trois sélections, après la suspension du Zimbabwe par la Fédération internationale de football (FIFA).