Chan 2023 : Le film d’une absence annoncée

5437685854_d630fceaff_b-

Les joueurs de l'équipe de football U23 du Maroc a, le 13 janvier 2023. L'équipe de football du Maroc attendait à l'aéroport le feu vert pour décoller vers l'Algérie qui accueille le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN). (Photo par FADEL SENNA / AFP)

1
Partager :

Aéroport de Rabat-Salé - Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a assuré vendredi que le fait de priver la sélection marocaine de prendre part au Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) des joueurs locaux, organisé en Algérie, est "un acte très déplorable".

C:UsersNaïm KamalDownloads336Z3XM-highres.jpg

Alors que l'avion devant transporter le club de football marocain U23 en Algérie reste sur le tarmac en arrière-plan, le 13 janvier 2023, dans l’attente d’une autorisation d’Alger qui n’est venue, le président de la Fédération royale marocaine de football Fouzi Lekjaa  reçoit le président de la  FIFA et le président de la CAF à leur arrivée à l'aéroport de Sale, avant le tirage au sort de la Coupe du monde des clubs de la FIFA. (Photo par FADEL SENNA / AFP)

"Il est vraiment déplorable de priver de jeunes joueurs qui se sont préparés pendant un mois de participer à cette compétition sportive africaine", a déclaré M. Lekjaa à la presse, en marge de la réception du président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino et du président de la Confédération africaine (CAF), Patrice Motsepe, arrivés vendredi à l'Aéroport de Rabat-Salé afin d'assister à la cérémonie de tirage au sort de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au 11 février au Maroc.
La sélection marocaine de football, double tenante du titre du CHAN, était arrivée vendredi matin à l'aéroport Rabat-Salé en prévision de s'envoler vers Constantine pour y disputer ce tournoi, a expliqué M. Lekjaa.

Le président de la CAF ‘’attristé’’

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est di, lui, "attristé" par le fait que la sélection marocaine de football ne puisse pas prendre part au Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN-2023), en Algérie.
"Cela m'attriste. Je veux que ces jeunes (équipe des U23) représentent le peuple marocain, mais aussi les Africains", a déclaré M. Motsepe à la presse, à son arrivée vendredi à l'Aéroport de Rabat-Salé, en compagnie du président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, afin d'assister à la cérémonie de tirage au sort de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au 11 février au Maroc.

Il a ajouté que "nous sommes attachés à l’esprit de la fraternité africaine et voulons travailler de concert dans le contexte du football et de montrer le meilleur côté du football africain".
"Nous ne sommes pas des politiques. Nous ne voulons pas que la politique s’invite dans le football", a-t-il souligné.
Comme pour signifier que le sport devrait unir au lieu de désunir, M. Motsepe, "nous devons, humblement, utiliser le football pour unir les peuples et nous allons réussir quel que soit le temps que cela va prendre, même des années. Nous continuons à travailler et nous sommes tous concernés".

Bad end d’un imbroglio d’un vrai-faux suspens

La sélection marocaine qui devait prendre part au Championnat d'Afrique des nations (CHAN) de football se trouvait vendredi matin à l'aéroport de Rabat-Salé pour se rendre en Algérie mais attendait toujours le feu vert d'Alger pour décoller, a constaté un photographe de l'AFP.

"Nous sommes à l’aéroport et nous attendons toujours l’autorisation officielle pour se rendre en Algérie afin de prendre part au CHAN", a indiqué l’entraîneur de l'équipe marocaine U23, Issam Charaï, dans une déclaration à la presse.

Les joueurs et l'encadrement se trouvaient dans le salon d'honneur de l'aéroport de Rabat-Salé depuis le début de la matinée, selon un photographe de l'AFP. Un avion de la compagnie Royal Air Maroc (RAM) attendait sur le tarmac.

Pourtant, le jeudi soir, le ministère marocain des Affaires étrangères avait fait savoir que la sélection marocaine prendrait part au CHAN en Algérie après que la fédération de football (FRMF) eut annoncé plus tôt l'annulation de sa participation en raison de la fermeture de l'espace aérien algérien aux avions marocains.

La FRMF a saisi la Confédération africaine de football (CAF) pour obtenir une autorisation de voyager auprès des autorités algériennes.

La CAF avait fait savoir le 22 décembre à la FRMF qu'"une autorisation de principe avait été obtenue", selon le communiqué.

Tandis que l'équipe marocaine patientait à l'aéroport et sans lien apparent, le patron de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, et le président de la CAF, Patrice Motsepe, sont arrivés au même moment d'Alger, où ils ont assisté jeudi à l'inauguration d'un nouveau stade à l'occasion du CHAN, pour assister plus tard dans la journée au tirage au sort du Mondial des clubs qui doit se dérouler au Maroc du 1er au 11 février.

Le CHAN, réservé aux joueurs disputant les championnats nationaux, se tient du 13 janvier au 4 février en Algérie.

Les Lions de l'Atlas -une des puissances du football africain- ont remporté les deux derniers CHAN, en 2021 et 2018 ont été privés par Alger d’un troisième titre qu’ils avaient à leur portée.