Trafics de drogues : Arrestation d'un Français et de quatre Tunisiens

5437685854_d630fceaff_b-
234
Partager :

Rabat - La police au centre de Bab Sebta a arrêté, dimanche soir, un ressortissant français d’origine algérienne, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires françaises pour son implication dans des affaires de trafic international de drogue.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué lundi, dans un communiqué, que le Français (28 ans) a été arrêté quand il s’apprêtait à quitter le territoire national, après que l’opération de pointage dans les bases de données des personnes recherchées a révélé qu’il fait l’objet d’une notice rouge émise par l’interpol et ce, pour son implication dans l’activité d’un réseau international de trafic de drogue.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le parquet compétent à la ville de Tétouan, dans l’attente de le soumettre aux autorités judiciaires compétentes pour trancher dans la procédure de son extradition aux autorités judiciaires françaises, précise le communiqué.

Aéroport Marrakech-Menara: Arrestation de quatre Tunisiennes pour leur implication présumée dans le trafic de chira 

Rabat - Les éléments de la police de l'aéroport Marrakech Menara ont arrêté, lundi dans les premières heures du matin, quatre Tunisiennes accompagnées d'un enfant mineur de 5 ans, pour leur implication présumée dans le trafic du chira.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, que les suspectes ont été arrêtées quand elles s'apprêtaient à quitter le territoire marocain sur un vol vers la capitale tunisienne, précisant que l'opération de fouille a permis de saisir 6.485 grammes de chira, dissimulés soigneusement sous forme de plaquettes dans leurs ceintures personnelles.

Les mises en cause, âgées entre 19 et 45 ans, ont été placées en garde à vue la disposition de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, a conclu la DGSN.