chroniques

L’économie moderne, scrutée par les gens du FMI, laisse au bord de la route un tiers des Marocains. Entre ceux qui sont dans l’informel pour assurer leur survie, et ceux qui sont en dessous du seuil p...