logo

chroniques

La véritable question est celle de savoir si le Maroc peut se payer le luxe de continuer encore deux ans avec un Exécutif incohérent, empêché par ses divisions, incapable de communiquer avec la popula...