Formation professionnelle : Mémorandum d'entente triangulaire Maroc-Corée-Afrique

5437685854_d630fceaff_b-
390
Partager :

Un mémorandum d'entente triangulaire Maroc-Corée-Afrique a été signé ce vendredi 12 octobre à Rabat, ouvrant la voie à la formation de 53 managers et formateurs marocains et africains dans le secteur de l'industrie automobile au cours des quatre prochaines années

Le mémorandum, signé au cours d'une cérémonie présidée par le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi, et de l'ambassadeur de Corée du Sud au Maroc, Seong Dok Yun, vise à renforcer les capacités des ressources humaines de plusieurs pays, notamment du Maroc, le Cameroun, le Sénégal, la Côte d'Ivoire et la Tunisie, pour bâtir une industrie automobile africaine respectueuse des standards internationaux.

Ce partenariat permettra de partager avec les pays africains l'expérience réussie du modèle de partenariat public-privé développée dans le cadre du projet de mise en place de l'Institut de formation aux métiers de l'automobile de Casablanca (IFMIAC).

A cette occasion, Amzazi a insisté sur l'importance du développement et du renforcement des relations de coopération entre le Maroc et la Corée du Sud, se félicitant de l'expérience privilégiée de cette coopération en matière de formation professionnelle qui s'est traduite notamment par la réalisation et le lancement de l'IFMIAC.

La signature de ce mémorandum d'entente, a-t-il dit, s'inscrit dans le cadre de la volonté du roi Mohammed VI de mettre en œuvre des stratégies et des politiques qui reposent sur la foi en la capacité du continent africain à relever les défis de son développement grâce à ses ressources propres et la solidarité agissante entre ses pays.

Pour sa part, Seong Dok Yun a rappelé l'intérêt que porte son pays au développement de la coopération bilatérale avec le Maroc en matière de formation professionnelle, relevant que le projet de l'Institut de formation aux métiers de l'Automobile constitue, pour la Corée du Sud, une expérience de coopération unique dans son genre ainsi qu'une plateforme d'action vers les pays africains.

Les 53 managers et formateurs marocains et africains bénéficiaires de ce programme de formation devront aussi profiter de formations spécifiques en rapport avec l'industrie automobile en Corée du Sud et au Maroc, avec l'objectif de renforcer les capacités des ressources humaines des pays concernés pour promouvoir le secteur de l'automobile africain conformément aux normes internationales.