Meryem, MRE, victime de corruption en appelle au roi Mohammed VI



6931
Partager :

Elle s’appelle Meryem Ait Maatallah, elle est MRE. Après avoir essayé d’investir dans la région de Marrakech, elle a d’abord été victime d’harcèlement sexuel, puis s’est retrouvée face au mur de la corruption, de la part dit-elle, d’un président de commune. Celui-ci lui aurait demandé pas moins de 200,000 dhs pour l’autoriser à réaliser son projet. Aujourd’hui, sans autre recours, elle en appelle au roi Mohammed VI de l’aider au nom de “la haute sollicitude” dont il entoure les Marocains du Monde. Le détail en images.