2019 consacre Dakhla destination sportive de choix

5437685854_d630fceaff_b-
728
Partager :

Dakhla - La ville de Dakhla semble être plus que jamais confortée dans son statut de destination sportive de choix en accueillant avec succès plusieurs manifestations internationales, toutes disciplines confondues lors de l'année qui tire a sa fin.

De par sa position géographique, ses atouts touristiques et ses potentialités naturelles diversifiées (mer, désert, lagune et oasis) et disposant d'un littoral de près de 667 km sur l'Atlantique, avec une célèbre lagune (37 km), la perle du Sud est devenue une destination parmi les plus prisées des sportifs des quatre coins du monde.

Dans cette lignée, Dakhla a reçu, le 10 décembre à Bruxelles, le prix de la ville euro-méditerranéenne du sport 2020, lors d'une cérémonie grandiose organisée au Parlement européen, en reconnaissance aux efforts du Maroc pour le développement des provinces du Sud, en particulier dans le domaine de la promotion du sport.

Résultat de recherche d'images pour ""Dakhla Downwind Challenge","

Le prix de la ville euro-méditerranéenne du sport est décerné annuellement à une ville qui contribue activement au développement du sport et qui place la pratique sportive comme un vecteur d'intégration de toutes les catégories sociales.

En outre, la Perle des provinces du Sud du Royaume a gagné en notoriété ces dernières années auprès des organisateurs des grands événements des sports nautiques partout dans le monde.

Ainsi, la ville a abrité, du 14 au 20 août, la 5ème édition de "Dakhla Downwind Challenge", un événement sportif inédit et une aventure exceptionnelle en kitesurf, qui a réuni plusieurs amateurs aguerris et de nombreux champions du monde, dans une atmosphère résolument cosmopolite pleine de rencontres et de partage d'expériences entre nationalités du monde entier.

Initiée par l'Association marocaine de kitesurf (AMKS), sous l'égide de la Fédération royale marocaine de voile (FRMV), cette manifestation sportive est un mode de navigation qui permet aux kitesurfeurs de naviguer en descendant sous le vent et en tirant des bords de travers sans chercher à remonter au vent, donc sans retour au point de départ sur la côte.

Dakhla "semble être plus que jamais confortée dans son statut de destination de classe mondiale pour les passionnés de kitsurf", a déclaré à la MAP, Soufiane Hamaini, président de l'AMKS, pour qui la ville offre des conditions géographiques et météorologiques "parfaites et adaptées" pour la pratique de ce sport.

Début d'octobre, la ville a également accueilli le 10ème championnat mondial de Kitesurf "Prince Moulay El Hassan Kite World Cup 2019". A cette occasion, la présidente de l'association Lagon Dakhla pour le développement du sport et l'animation culturelle, Leila Ouachi, a indiqué dans une déclaration à la MAP, que cet événement sportif de grande envergure contribue au rayonnement de Dakhla en tant que destination mondiale des sports de glisse.

En dix ans, ce sont plus de 500 compétiteurs internationaux qui sont venus pour partager et découvrir les fabuleux sites adaptés aux pratiques de la glisse en mer, en eaux plates ou sur les vagues, a-t-elle rappelé, soulignant que ces athlètes sont devenus de véritables ambassadeurs de Dakhla dans plusieurs pays à l'étranger.

Pour Mme Ouachi, "la ville de Dakhla est devenue une destination par excellence pour les jeux nautiques, que ce soient le Kitesurf, le surf et le windsurf".

Du 27 au 29 septembre, quelque 300 entrepreneurs et 40 startupers venus de toute l'Europe ont pris part aux travaux du 2ème Sommet européen des entrepreneurs kitesurfeurs (B2B Kite Summit) où les participants se côtoient pendant trois jours pour parler business et stratégie, de travailler sur leur développement personnel et d'apprendre le kitesurf.

Pour ce qui est de la natation, les nageurs marocains ont dominé la 5ème édition du "Morocco Swim Trek" organisée du 26 novembre au 1 décembre. Il s'agit d'une course itinérante de natation en eau libre de plus de 30 kilomètres, qui se décline en quatre épreuves mettant en jeu des niveaux de difficultés différentes.

En février 2019 , Dakhla a abrité la 5è édition du Raid Sahraouiya. L'équipe française "Les Petites Naïades", composée de Jéromine Monfort et Isabelle Bregnon, s'est vue décerner le 1er prix récompensant la victoire finale, devant le duo représentant la fondation Phosboucraa, à savoir Soukaina Hmam et Leila Moutawakil, alors que les Françaises Léticia et Cécile ont complété le podium.

En outre, Dakhla a abrité deux événements phares, à savoir la 1ère édition de la Coupe intercontinentale de Padel du 15 au 18 novembre qui est un événement sportif inédit organisé pour la première fois au Maroc et en Afrique et à la fin du même mois le 4è Triathlon International de Dakhla à la fin du mois de novembre.

Le triathlète luxembourgeois Bob Haller, chez les messieurs, et la Japonaise Juri Ide, chez les dames, Catégorie "Elites" ont remporté respectivement le titre de cette édition, l'une des étapes de la Coupe d'Afrique, organisée par la Fédération Royale Marocaine de Triathlon.

Côté course, les athlètes éthiopiens Haji Hayato Yasin chez les hommes et Asefa Kasegn Alemtsehay chez les dames ont dominé la 2éme édition de la course internationale 10 KM sur route de Dakhla, qui s'est déroulée avec la participation de plus de 700 coureurs élites et amateurs marocains et étrangers.

En plus d'atouts et potentialités, Dakhla s'est dotée ces dernières années d'importantes infrastructures sportives, conjuguées aux efforts déployés par l'ensemble des associations et clubs sportifs pour faire de Dakhla une destination sportive de choix, que ce soit en termes d'organisation de manifestations d'envergure tout au long de l'année ou de mise en place de politiques et de programmes visant à promouvoir la pratique sportive.