Un agresseur arrêté et lynché par la foule à Fès



2236
Partager :

Nous avons vu ces derniers temps des vidéos d'agression un peu partout au Maroc. Un recoupement d'informations a permis de déterminer que l'on était en présence d'une tendance criminelle persistante. Le hashtag #zero_grissage a été lancé et une campagne policière s'en est suivie. Il est vrai qu'il faut condamner les agressions et les vols à main armée, il en va de la sécurité du citoyen. Toutefois, cela ne peut en aucun permettre le passage à tabac d'un être humain par la foule. Il existe une justice dans notre pays et c'est à celle-ci qu'il faut remettre ce genre d'individus. Interpeller un agresseur dans un élan citoyen tant héroïque que courageux, oui. Mais lyncher un agresseur, parfois jusqu'à la mort, non. C'est une pratique dangereuse, dont les dérives peuvent être dramatiques. Nous l'avons constaté dans l'affaire du Souk de Boumia dans la région de Midelt, ou encore dans celle de Derb Ghallef où des agresseurs ont trouvé la mort suite au lynchage public dont ils ont été les victimes.