Ce policier affirme que la profusion des agressions est de la faute des citoyens



1236
Partager :

Ses arguments sont, toutefois, pertinents. Pour ce policier, connu sur les réseaux sociaux, l'augmentation des agressions au Maroc est de la faute des citoyens, qui souvent font des désistements en échange de sommes d'argent ou encore ne déposent même pas de plainte sous prétexte qu'ils n'ont pas subi de dommages corporels. Hicham Mallouli a été recruté par la DGSN à l'âge de 24 ans en tant que moniteur d'arts martiaux, avant son intégration officielle dans les rangs de la police en 2015.