Casablanca: arrestation d'un fonctionnaire de police soupçonné d'avoir reçu des pots-de-vin

5437685854_d630fceaff_b-
405
Partager :

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a arrêté lundi un fonctionnaire de police de grade de brigadier, relevant du district de police de Ain Sebaâ Hay Mohammadi de la même ville, soupçonné d'avoir reçu des pots-de-vin, a indiqué mercredi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les services de la police judiciaire de Casablanca ont ouvert une enquête judiciaire après avoir reçu une plainte selon laquelle le fonctionnaire de police a obtenu des pots-de-vin de la part du plaignant en promettant d'intercéder en sa faveur dans une procédure judiciaire pour laquelle celui-ci a été présenté devant la justice en tant que suspect, a expliqué la DGSN dans un communiqué.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet, afin d'élucider les tenants et aboutissants de cette affaire qui s'inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés par les services de la DGSN pour lutter contre la délinquance financière et renforcer les mécanismes de moralisation et de probité au sein de l'appareil sécuritaire, précise le communiqué.

La DGSN a décidé, en outre, de suspendre de ses fonctions le fonctionnaire de police arrêté, en attendant l'achèvement de l'enquête judiciaire pour pouvoir prendre les mesures administratives et disciplinaires qui s'imposent, a ajouté la même source.