A l’ère de l’Intelligence Artificielle

5437685854_d630fceaff_b-
845
Partager :

"L'IA sera la technologie qui marquera notre époque", a déclaré le directeur général régional de Microsoft MEA, qui parle de l'IA en Afrique durant le Forum de l’UNESCO sur l'intelligence artificielle tenu à Marrakech.

L'intelligence artificielle (IA) en Afrique promet de transformer les économies, les entreprises et les communautés, mais aussi d'améliorer l'efficacité dans de nombreux secteurs et de favoriser la croissance économique. C'est en substance ce qu'a déclaré Ibrahim Youssry, directeur général régional du cluster multi-pays Microsoft MEA, durant le discours liminaire qu’il a prononcé dans le cadre de l’édition 2018 du Forum de l’UNESCO sur l'Intelligence Artificielle, qui se tient au Maroc du 12 au 13 décembre 2018.

"Microsoft avait déjà créé l'informatique personnelle. Aujourd’hui, nous visons à faire de même avec l'intelligence artificielle", a déclaré Youssry. «Notre objectif c’est que l'IA soit à la portée de tous, de même que nous aspirons à mettre en place des systèmes d'IA qui soient équitables, fiables, privés, sécurisés, inclusifs, transparents, fiables et responsables.»

Que ce soit en matière de santé, de finance, d’éducation, de fabrication ou de vente au détail, Microsoft est persuadé que l’IA est une technologie qui est capable de réinventer chaque secteur, tout en délivrant aux clients des services encore plus efficaces, plus accessibles et plus personnalisés, note Microsoft dans un communiqué parvenu à Quid.ma. 

«En matière d’éducation, la révolution de l’IA a débuté et elle donne déjà aux écoles et aux enseignants le pouvoir d’accomplir encore plus de choses sur le plan pédagogique que ce qui avait été réalisé jusqu’à présent», ajoute Youssry.

«Par exemple, les applications contenues dans Office 365 utilisent la puissance du nuage intelligent de Microsoft. Elles font également appel à Machine Learning et à l’IA afin d’aider les enseignants à améliorer leurs techniques d’apprentissage. Autre exemple, le plugin gratuit Presentation Translator est capable de générer des sous-titres, en temps réel, d’un cours prononcé par un professeur. En outre, et grâce à Azure Cognitive Services, la reconnaissance et la traduction de la parole, basées sur l'IA, permettent aux étudiants d'entendre ou de lire ce qui se dit dans leur propre langue maternelle. "

Youssry a également ajouté: « Notre vision de l'IA est celle d’une autonomisation à grande échelle. Nous pensons qu'il est extrêmement important de faire en sorte que l'ingéniosité humaine soit amplifiée grâce à la technologie intelligente. Au fur et à mesure que les systèmes d'intelligence artificielle s'amélioreront, ils modifieront en profondeur la nature des emplois. Ces changements sur le marché du travail sont similaires à ceux que nous avions pu observer dans le cadre d’autres avancées technologiques majeures. Il faudra de nouvelles façons de concevoir les compétences et la formation, afin de pouvoir s'assurer que les travailleurs de l’avenir soient parfaitement préparés pour les tâches qui les attendent, mais aussi qu'il y ait suffisamment de talents disponibles pour les emplois critiques. ”

Afin d’accélérer efficacement l'adoption de l'IA en Afrique, Microsoft a adopté une approche articulée autour de quatre volets différents : ceux-ci concernent, d’une part, l’établissement de partenariats durables pour réussir la stratégie d’innovation en optant pour une politique résolument moderne, mais également la mise en place d’une réelle transformation numérique, la réduction du déficit en compétences et la création d’un impact sociétal durable, relève le communiqué.

«Nous sommes optimistes quant aux possibilités offertes par l’IA pour créer un meilleur avenir pour tous. Pour que nous puissions réaliser cet avenir, il sera essentiel que les gouvernements, mais aussi les entreprises, les universitaires et la société civile, collaborent ensemble pour créer des systèmes d’IA fiables, tout en renforçant les capacités des personnes. Cela nécessitera le développement de IA qui seront centrées sur l'homme et qui garantiront un accès à la fois large et équitable à tous les avantages qu’elle procureront ", a conclu Youssry.