Entretiens maroco-malaisiens sur les moyens de promouvoir les relations commerciales

5437685854_d630fceaff_b-
448
Partager :

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, chargée du commerce extérieur, Rakiya Eddarhem, s'est entretenue, ce mardi 9 octobre à Rabat, avec le ministre en chef de Selangor de Malaisie, Amirudin bin Shari, des moyens à même de promouvoir les relations commerciales entre les deux pays

Cette rencontre a permis de dresser l'état des lieux des relations commerciales entre le Maroc et la Malaisie et d'explorer de nouveaux horizons afin de raffermir les rapports de coopération et les échanges bilatéraux, notamment dans les secteurs de l'aérospatial, l'industrie de cuir, l'industrie halal et l'e-commerce, ainsi que dans le domaine des villes intelligentes (Smart cities).

Les relations maroco-malaisiennes ont bénéficié d'une impulsion importante à la faveur des deux visites que le roi Mohammed VI avait effectuées dans ce pays en 2003, a souligné Rakiya Eddarhem lors de cette entrevue, notant que ces visites royales ont favorisé un tournant décisif dans les relations bilatérales entre les deux pays.

La Malaisie est un "grand pays et partenaire stratégique" avec qui le Maroc entretient des relations bilatérales diplomatiques et commerciales "très importantes", a-t-elle dit, relevant que les échanges commerciaux entre les deux parties ont atteint une valeur globale qui s'est chiffrée à plus de 1 milliard dhs en 2017.

Le Maroc attache de l'importance au partenariat stratégique avec les pays asiatiques, a-t-elle ajouté. Cette rencontre a été également, selon Rakiya Eddarhem, l'occasion de mettre l'accent sur l'importance de partager les expériences et les expertises dans le domaine de l'e-commerce et d'initier des rencontres entre les hommes d’affaires des deux pays en vue d'une relation de coopération raffermie.

De son côté, Amirudin bin Shari, a qualifié de "très importante" sa rencontre avec la responsable marocaine, en souhaitant davantage de collaboration entre les deux pays afin de renforcer les relations diplomatiques et élargir les opportunités d'affaires entre le Maroc et la Malaisie.

"En effet, la Malaisie et le Maroc comptent parmi les acteurs principaux de l'industrie aérospatiale", a relevé le responsable malaisien, notant qu'il tiendra une réunion dans ce sens avec le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).

Les relations commerciales entre le Maroc et la Malaisie sont régies par l’accord commercial de type "NPF", signé le 10 mars 1997 à Kuala Lumpur, et entré en vigueur le 7 février 2001, et par un cadre juridique diversifié d’un nombre considérable d’accords, notamment en matière de commerce, de coopération économique et technique, de promotion commerciale, de promotion et de protection des investissements, de non double imposition, des NTICs, de transport aérien, d’habitat et d’urbanisme.

Les exportations entre les deux pays sont concentrées autour d’un nombre limité de produits dont les phosphates, les poissons frais, salés, séchés ou fumés, et l’huile d’olive brute ou raffinée, tandis que les importations sont plus diversifiées et portent, entre autres, sur l’huile de palme, les composants électroniques, les diodes et les dispositifs photosensibles.