USA-élections : Joe Biden joue le zéro émission de carbone pour 1,7 trillions $

5437685854_d630fceaff_b-
364
Partager :

L'ancien vice-président américain de Barak Obama, Joe Biden, a dévoilé mardi un plan de 1,7 trillions de dollars pour résorber l’impact des changements climatiques en investissant dans les énergies propres afin d’atteindre zéro émission de carbone aux Etats-Unis à l’horizon 2050.

Le favori de la primaire démocrate pour la présidentielle de 2020 a annoncé son plan en réponse aux critiques de l’aile gauche du parti qui lui reproche le manque d’attention qu’il accorde à ce sujet, devenu l’une des principales thématiques de la campagne électorale. 

M. Biden s’est également engagé à refuser les dons de l’industrie pétrolière, un critère brandi par les candidats démocrates pour mesurer leur détermination à soutenir la cause écologiste. 

Au premier jour de son entrée en fonction, "M. Biden signera une série de nouveaux décrets d'une portée sans précédent qui ira bien au-delà de la plateforme de l'administration Obama-Biden et nous mettra sur la bonne voie", a écrit son équipe de campagne, ajoutant qu'"il ne fera pas que réitérer l'engagement des États-Unis à l'Accord de Paris sur le changement climatique, il ira beaucoup plus loin".

Le plan de M. Biden appelle les États-Unis à éliminer entièrement leurs émissions nettes de dioxyde de carbone, source de réchauffement de la planète, à l'horizon 2050, soit le même objectif que celui énoncé dans le Green New Deal, la proposition globale en matière de changements climatiques soutenue par la députée Alexandria Ocasio-Cortez de New York.

En comparaison, l’ancien président Barack Obama s'était engagé devant le monde à ce que les États-Unis réduisent d'ici 2025 leurs émissions de 26 à 28% par rapport aux niveaux de 2005.

M. Biden appelle également à un investissement de 1,7 trillions de dollars sur 10 ans dans des programmes d’énergie propre et de justice environnementale, conçus pour aider les minorités et les pauvres qui sont les premières victimes de la pollution. 

Pour financer son plan, M. Biden propose de mettre fin aux allégements fiscaux accordés par le président Trump aux entreprises et aux grandes fortunes.