Sénégal : M. Sall et A. Wade unissent ‘'leurs forces pour la consolidation de la stabilité''

5437685854_d630fceaff_b-
146
Partager :

Dakar - Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall et son prédécesseur Abdoulaye Wade se sont engagés, samedi, à "unir leurs forces pour le retour de la paix et la consolidation de la stabilité".

Macky Sall et Abdoulaye Wade, qui a dirigé le Sénégal de 2000 à 2012, "s’engagent à unir leurs forces pour le retour de la paix et la consolidation de la stabilité", peut-on lire dans la déclaration ayant sanctionné une audience de près de trois heures au Palais de la République.

"Ils exhortent tous les sénégalais et tous les africains à cultiver la paix en privilégiant le dialogue et l’intérêt de l’Afrique", indique la même source, ajoutant que Macky Sall et son prédécesseur ont convenu également d’approfondir les discussions relatives au statut du chef de l’opposition et au processus électoral dans le cadre du dialogue national.

"Au cours de leur entretien, les deux hôtes ont fait un large tour d’horizon de la situation politique nationale caractérisée par des questions relatives au processus électoral, au statut du chef de l’opposition qui seront reprises dans le cadre dialogue national", a notamment souligné la déclaration.

Aboulaye Wade, leader historique du Parti démocratique sénégalais (PDS/opposition), a fait des recommandations au président de la République pour qu’il déploie tous les efforts nécessaires à la maîtrise de la gestion du pétrole, du gaz et des autres ressources naturelles, rapporte la même source, relevant que les deux hôtes ont également abordé la situation sous régionale et africaine, dominée par des enjeux sécuritaires.

Cette audience fait suite à un rapprochement entre les deux acteurs politiques concrétisé le 27 septembre dernier par une poignée de mains en marge de l’inauguration de la grande mosquée Masalikoul Djinane, construite par la confrérie mouride.