Russie: un homme arrêté pour vol dans un prestigieux musée

5437685854_d630fceaff_b-
241
Partager :

Les autorités russes ont annoncé ce lundi l'interpellation d'un homme accusé d'avoir volé, la veille en plein jour et à la barbe de la sécurité, un tableau du 19e siècle exposé dans la prestigieuse galerie Tretiakov de Moscou.

Le musée, l'un des principaux de la capitale russe, a annoncé dimanche soir dans un communiqué qu'une oeuvre du peintre paysagiste russe Arkhip Kouïndji avait été subtilisée vers 18H00 (15H00 GMT), alors que la galerie était ouverte.

La toile, qui représente le mont Aï-Petri en Crimée et a été réalisée entre 1898 et 1908, a été retrouvée par la police sur un chantier où elle avait été cachée, selon un communiqué du ministère russe de l'Intérieur.

Un homme de 31 ans accusé d'être à l'origine du vol a été interpellé dans un village en périphérie de Moscou, selon la même source.

"Au moment du vol, la sécurité de la galerie, opérée par des membres de la Garde nationale et des employés du service de sécurité du musée, fonctionnait normalement", a relevé la galerie Tretiakov dimanche, ajoutant que les mesures de contrôle avaient été renforcées.

La galerie Tretiakov organise jusqu'à fin février une exposition consacrée à Arkhip Kouïndji, où sont exposées plus de 120 de ses oeuvres.

Fin mai, un homme de 37 ans avait vandalisé, en brisant la vitre de protection, l'une des plus célèbres toiles de la Tretiakov, représentant Ivan le Terrible tuant son fils et peinte par Ilia Répine.

Fondée en 1856, la galerie Tretiakov possède une des plus riches collections de Russie. Parmi ses pièces maitresses, sont exposés des oeuvres de Marc Chagall, de Vassily Kandinsky ou le célèbre "Carré noir sur fond blanc" de Kasimir Malevitch.