L’Union Africaine donne un délai de trois mois au conseil militaire pour la transition au Soudan

5437685854_d630fceaff_b-
21
Partager :

Réunis ce mardi au Caire à la demande du président Al-Sissi, les chefs d’Etats Africains ont accordé un délai de trois mois au Soudan pour assurer une transition démocratique aux autorités civiles.

Ceci est un ultimatum de la part de l’Union Africaine. Il y a une semaine, l’organisation avait accordé un délai de 15 jours aux militaires soudanais pour quitter définitivement le pouvoir. Cette fois-ci, c’est un délai de trois mois qui a été accordé au conseil militaire après une réunion tenue en urgence au Caire.

Les chefs d’Etats Africains veulent à tout prix éviter le chao au Soudan. Depuis le départ forcé du président Omar Al-Béchir, les généraux ont confisqué le pouvoirdans le pays. Une situation que les manifestants soudanais n’apprécient guère et dénoncent en investissant les rues de Khartoum. Ils bloquent, depuis le dimanche 21 Avril, tout passage menant aux institutions.

Avec cet ultimatum les leaders de la contestation pourraient reprendre les négociations entreprises avec le conseil miliaire pour instaurer la paix dans le payset rendre le pouvoir aux « autorités politiques civiles ».