Coronavirus: Des experts internationaux en conclave à Pékin, l’état des lieux dans le monde

5437685854_d630fceaff_b-
162
Partager :

Pékin - L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé dimanche que ses experts dépêchés à Pékin ont entamé des réunions avec leurs homologues chinois pour discuter de l'épidémie du nouveau coronavirus.

"Nous avons hâte que cette collaboration importante et vitale contribue aux connaissances mondiales sur l'épidémie de Covid19", a estimé le chef de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Ce conclave intervient alors que le bilan de l'épidémie de pneumonie virale s'est encore alourdi en Chine continentale avec désormais 1.765 morts, selon des chiffres officiels publiés lundi. Le rythme de contamination amorce néanmoins une décrue.

En dehors de la Chine continentale, où au moins 70.400 personnes ont été infectées, près de 600 cas de contamination par l'épidémie du coronavirus ont été confirmés dans une trentaine de pays à travers le monde.

Alors que le Covid-19 a tué pour la première fois vendredi en dehors d'Asie (un touriste chinois de 80 ans en France), un haut responsable chinois a estimé que son pays était en train de maîtriser l'épidémie: "On peut déjà constater l'effet des mesures de contrôle et de prévention de l'épidémie dans différentes parties du pays", a déclaré le porte-parole du ministère chinois de la Santé, Mi Feng.

Toutefois, le chef de l'OMS a averti de son côté qu'il était "impossible de prévoir quelle direction l'épidémie prendra". "Nous demandons à tous les gouvernements, toutes les sociétés et tous les organismes de presse de travailler avec nous pour déclencher le niveau d'alarme idoine sans souffler sur les braises de l'hystérie", a-t-il déclaré à la conférence de Munich sur la Sécurité.

Covid-19: La Chine annonce 105 nouveaux décès

Pékin - L'épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a fait dimanche 105 nouveaux décès en Chine continentale, ont annoncé lundi les autorités sanitaires du pays, portant à 1.770 le bilan de décès liés à l'épidémie qui est apparue à Wuhan, dans le centre du pays, en décembre dernier.

Dans un communiqué, la Commission nationale de la santé fait état par ailleurs de 2.048 cas supplémentaires de contamination dans le pays, soit un total de 70.548 personnes porteuses du virus.

Les autorités sanitaires du Hubei, foyer de l'épidémie, ont annoncé avoir comptabilisé dimanche 100 nouveaux décès liés à l'épidémie, ce qui alourdit le bilan à 1.696 morts dans cette province. Elles ont indiqué avoir recensé 1.933 cas de contamination supplémentaires dimanche.

De nouvelles mesures de confinement destinées à empêcher la propagation de l'épidémie ont été décidées dimanche dans la province. Ainsi l'ensemble des routes ont été fermées pour les véhicules privés dans les villes de la province.

La ville de Wuhan, où l'épidémie est apparue la première fois avec la plus grande partie des contaminations et décès, est en confinement depuis le 23 janvier.

Neuf cas confirmés de la maladie à coronavirus dans la région de la Méditerranée orientale (OMS)

Genève - L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé un total de neuf cas confirmés de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) dans la région de la Méditerranée orientale en date du 15 février.

"Huit cas ont été signalés par le ministère de la santé et de la prévention des Émirats arabes unis entre le 29 janvier et le 9 février, et un cas a été notifié par le ministère égyptien de la Santé et de la Population le 14 février", précise un communiqué de l'OMS.

Le ministère de la Santé des Émirats arabes unis a indiqué que trois cas de COVID-19 se sont complètement rétablis et sont sortis de l'hôpital les 9 et 14 février, fait savoir la même source.

"Le cas confirmé en Égypte est asymptomatique et a été identifié par la voie du dépistage par contact d'un cas index qui a séjourné au Caire du 21 janvier au 4 février lors d'un voyage d'affaires", explique l'agence spécialisée de l'ONU.

Cette personne a été testée positive pour la COVID-19 le 11 février en Chine. Ce cas confirmé en Égypte est actuellement mis à l’isolement dans un hôpital de recours. D'autres contacts du cas confirmé sont en cours de recherche et, jusqu'à présent, tous les tests se sont révélés négatifs, détaille l'OMS, qui indique que ces personnes feront toutefois l'objet d'un suivi actif pendant 14 jours.

Les cas confirmés en Égypte et aux Émirats arabes unis sont actuellement pris en charge en suivant le protocole standard.

"Les pays de la région ont renforcé leurs mesures de préparation, notamment de préparation opérationnelle, pour assurer la détection précoce et une réponse rapide face aux cas potentiels de COVID-19", ajoute la même source.

En dehors de la Chine continentale, près de 600 cas de contamination par l’épidémie du coronavirus, ont été confirmés dans une trentaine de pays.

Seules cinq morts ont été enregistrées ailleurs dans le monde. Taïwan a enregistré dimanche son premier mort dû au nouveau coronavirus, un chauffeur de taxi de 61 ans. 

 

lire aussi