Cathédrale Saint-Patrick de New York : L’homme aux bidons d'essence voulait incendier l’édifice

5437685854_d630fceaff_b-
200
Partager :

L'homme interpellé la semaine dernière à la cathédrale Saint-Patrick de New York avec deux bidons d’essence et du gaz butane, voulait mettre le feu à ce lieu de culte situé en plein centre de Manhattan, avant de s’envoler vers le Vatican où il avait visiblement des intentions similaires, a révélé le procureur en charge de l’enquête.

L’individu en question, un homme blanc de confession catholique répondant au nom de Mark Lamparello, avait été confronté par un agent de sécurité de la cathédrale qui avait senti une forte odeur d’essence émanant du suspect.

L’adjoint du procureur de New York, David Stuart, a indiqué que le suspect a "passé un temps considérable à planifier et à surveiller l’endroit", notamment à travers un passage à la cathédrale la veille de son arrestation.

Lamparello a également réservé une chambre d’hôtel à seulement 20 minutes du Vatican et acheté un billet d’avion aller-simple à Rome pour le jour suivant son arrestation.

"Le plan et l’intention de Lamparello pour la nuit du 17 avril était de mettre le feu à la cathédrale Saint Patrick", a affirmé l’adjoint du Procureur.

Avant son arrestation, le suspect a été confronté par un agent de sécurité de la cathédrale, le forçant à renverser de l'essence sur le sol et à prendre la fuite dehors, où il a été vite interpellé par des officiers d’une équipe d’intervention d’urgence de la police.

L'incident était intervenu au lendemain de l’incendie survenu à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, qui a gravement endommagé cet édifice religieux historique et emblématique de la capitale française.

Rappelons que l’homme a été arrêté dans la soirée du 17 avril après avoir pénétré dans la cathédrale Saint-Patrick de New York avec deux bidons d'essence et des briquets, a annoncé la police, quelques jours après l'incendie qui a endommagé la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

L'homme arrêté a affirmé avoir pris un raccourci par la cathédrale après que sa voiture fut tombée en panne d'essence, mais ses réponses étaient "incohérentes et évasives", a rapporté le commissaire adjoint du département de police de New York (NYPD), John Miller. "Nous ne savons pas quel était son état d'esprit, quel était sa motivation", a déclaré Miller à une conférence de presse.