Police en action

5437685854_d630fceaff_b-
364
Partager :

Mohammedia : Arrestation de deux individus soupçonnés de braquage d'une agence de transfert d'argent sous la menace de l'arme blanche 

Rabat - La brigade de la police judiciaire relevant du district de sûreté de Mohammedia a arrêté, samedi, deux individus, dont un multirécidiviste, pour leur implication présumée dans le braquage d’une agence de transfert d'argent sous la menace de l'arme blanche.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux mis en cause ont volé une somme de 22.000 DHs, après avoir menacé à l'arme blanche une employée de l’agence de transfert d'argent, située au quartier Al Hassania à Mohammedia, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les investigations intenses menées sur le terrain ont permis l’arrestation du premier suspect à proximité de la scène du crime, alors que son complice a été appréhendé peu de temps après, précise la DGSN dans un communiqué, faisant état de la saisie de la somme d’argent issue de ce crime, ainsi que deux cagoules et un coutelas.

Les deux mis en cause, ainsi qu'un troisième individu soupçonné d’avoir gardé le butin, ont été placés en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances de cet acte criminel, note le communiqué.

Meknès : Arrestation d'un multirécidiviste soupçonné d’homicide volontaire d’un enfant avec attentat à la pudeur

Rabat - Le service préfectoral de la police judiciaire de Meknès a arrêté un suspect, aux antécédents judiciaires dans l’homicide volontaire et les agressions physiques et sexuelles, pour son implication, le 09 juillet courant, dans un homicide volontaire avec attentat à la pudeur dont a été victime un enfant de 10 ans.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le mis en cause (35 ans) a été arrêté suite aux résultats d'intenses recherches et enquêtes, appuyées par les expertises scientifiques et techniques nécessaires. Elles ont révélé son lien direct avec l'infraction de coups et blessures conduisant à la mort à l'aide d'un objet contondant, accompagnée d’attentat à la pudeur, dont a été victime un enfant mineur qui faisait l'objet d'un avis de recherche au profit de la famille.

Le corps de la victime, qui portait des traces de violence, a été retrouvé dans un bâtiment abandonné à côté de l’espace Sahrij Swani, indique le communiqué. 

Les enquêtes ont également permis l’arrestation d’une troisième personne mineure (17 ans) pour ses présumés liens avec cette affaire, a précisé la DGSN, notant que les recherches se poursuivent pour interpeller un troisième individu suspecté de complicité dans ces actes criminels.

Le mis en cause principal a été placé en garde à vue, alors que le mineur à été placé sous contrôle policier à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, a conclu la DGSN.

Marrakech : Arrestation de deux Subsahariennes soupçonnées de détention de faux billets de banque en devise et d'escroquerie

Rabat - Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté, jeudi, deux ressortissantes d'un pays subsaharien pour leur implication présumée dans une une affaire de détention de faux billets de banque en devise, de fraude et d'escroquerie, indique vendredi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les deux mises en cause ont été interpellées sur la base des enquêtes et investigations diligentées suite à la diffusion sur les applications de messagerie instantanée d'une vidéo montrant l'une des prévenues détenant des billets bancaires en devise dans des conditions suspectes, précise la DGSN, ajoutant qu'il a été procédé à l'identification puis à l'arrestation de cette personne et de sa complice dans un appartement au quartier Saada à Marrakech.

Les enquêtes menées par les services de sûreté ont révélé que les mises en cause, âgées de 37 et 41 ans, falsifiaient des billets de banque en devise pour des usages frauduleux. Leur un modus operandi criminel consistant à tromper ces billets dans un liquide noir et essayer de convaincre les victimes qu'il s'agit de vrais billets qui n'ont besoin que d'un produit spécial de nettoyage, explique le communiqué, notant que les prévenues s'emparent ainsi de différentes sommes d'argent avant de disparaitre.

Les perquisitions effectuées par les services de sûreté dans l'appartement des deux suspectes ont permis la saisie de 421 billets de banque contrefaits en dollar, ainsi que du liquide noir utilisé dans la fraude, un pc portable, des téléphones portables et un ensemble d'accessoires et de bijoux, selon la même source.

Les deux mises en cause ont été placées en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches et investigations se poursuivent pour déterminer toutes les circonstances de cette affaire et identifier tous les complices de ces actes criminels, conclut le communiqué.