Meknès : le service des urgences de l’hôpital Mohammed V fait peau neuve

5437685854_d630fceaff_b-
339
Partager :

Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a procédé, jeudi 18 avril à Meknès, à l’inauguration du service des urgences de l’hôpital provincial Mohammed V, après sa mise à niveau. 

Le ministre, qui était accompagné du wali de la région Fès Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, et du gouverneur de la préfecture de Meknès, Abdelghani Sebbar, a visité à cette occasion les différentes dépendances du service des urgences, l’hôpital du jour et le service des brûlés et de la chirurgie plastique.

Ce projet médical, qui s’inscrit dans le cadre de l’exécution du plan d’accélération de la mise à niveau des urgences pour la période 2019-2021, a été réalisé avec une enveloppe budgétaire de 6,2 millions de DH, dont 1,5MDH a été dédié à la réhabilitation et 4,7 MDH à l’achat des équipements biomédicaux et du matériel.

Il entre également dans le cadre du programme d’action du ministère de la santé visant à améliorer la prise en charge des urgences médicales pré-hospitalisation et post-hospitalisation.

Le ministre de la santé a, dans une déclaration à la presse, mis en avant l’importance de cette structure médicale, soulignant que le service des urgences de l’hôpital provincial Mohammed V est désormais doté des équipements médicaux et biomédicaux ultramodernes.

M. Doukkali a, par la même occasion, mis l’accent sur les ressources humaines, toutes catégories confondues, exerçant au sein de cette structure médicale, notant que ce service renforcera l’accès aux soins médicaux au niveau de la préfecture de Meknès et de la région.

Le ministre de la santé a aussi souligné que le service des brûlés et de la chirurgie plastique de l’hôpital provincial Mohammed V est devenu « une référence dans le domaine médical ».

Le service des urgences de l’hôpital provincial Mohammed V comprend une structure d'accueil et d'orientation, trois salles de consultation médicale, trois salles de soins médicaux, deux salles de déchoquage, trois salles d'observation médicale, une salle pour la réanimation et les cas urgents, une salle de prise en charge pour les patients cardiaques, deux complexes de chirurgie et une salle de stérilisation, outre des bureaux administratifs et une pharmacie équipée de médicaments et de fournitures médicales.

Les services de cette structure médicale sont assurés par 16 médecins, 18 infirmiers, 7 infirmiers anesthésistes, outre des techniciens et des administrateurs.

Ce projet a été réalisé en partenariat avec l'Initiative nationale pour le développement humain, le Conseil de la région de Fès-Meknès, la commune de Meknès et le ministère de la Santé.

Le projet vise à permettre aux habitants de la préfecture de Meknès de bénéficier de services d'urgence de qualité, de faciliter l'accès des patients au traitement et à l'hospitalisation et renforcer l'offre des soins médicaux.