Énergies renouvelables : L'IRESEN dévoile la liste de 20 projets de recherche

5437685854_d630fceaff_b-
1115
Partager :

La finalité de ces projets consiste à développer des produits, procédés et services innovants, à fort potentiel de commercialisation sur le marché national et continental, dans les domaines des énergies renouvelables

L’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) vient de dévoiler la liste de 20 projets présélectionnés au titre de l’année 2018, avec un financement à hauteur de 50 millions de dirhams, dans le cadre des appels à projets '’Green INNO-PROJECT’’ et ‘’ Green INNO-BOOST’’, dans les domaines des énergies renouvelables et technologies vertes.

Il s’agit de 16 projets de recherche et développement dans le cadre de l’appel à projet ‘’ Green INNO-PROJECT’’ et de 4 projets d’Innovation dans le cadre de l’appel à projet ‘’ Green INNO-BOOST’’ au titre de l’année 2018, pour le financement de projets collaboratifs portés par les universités et entreprises marocaines et étrangères.

Après évaluation des 84 projets soumis par des consortiums représentant 126 universités, institutions de recherche et entreprises et industries marocaines, ainsi que 44 universités, institutions de recherche et entreprises étrangères, 16 projets collaboratifs de recherche appliquée et 4 projets d’innovation ont été présélectionnés, indique-t-on auprès de l’IRESEN, dont le conseil d’administration procédera ultérieurement à la sélection finale des projets bénéficiant de cette enveloppe budgétaire.

L’Institut précise que INNO-PROJECT 2018 vise le financement de projets collaboratifs de recherche appliquée et Green INNO-BOOST 2018 l’incubation et l’accélération des projets d’innovation.

La finalité de ces projets consiste à développer des produits, procédés et services innovants, à fort potentiel de commercialisation sur le marché national et continental, dans les domaines des énergies renouvelables et leur intégration dans le réseau électrique, l’efficacité énergétique, le Nexus eau/énergie, la mobilité électrique, le stockage de l’énergie, les réseaux intelligents, l’industrie et mines vertes, la ville de demain et les nouvelles énergies.

La liste des projets présélectionnés a été annoncée au moment où se tient, du 2 au 5 courant, la 24ème édition de la conférence internationale de l'ingénierie de l'énergie solaire concentrée et des procédés chimiques (SolarPACES), co-organisée, à Casablanca, par l'IRESEN et l'Agence marocaine de l'énergie durable (Masen), sous l’égide de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Cette conférence, la deuxième du genre abritée par le Maroc, après celle de 2012, à Marrakech, rassemble près de 600 participants de plus de 40 pays, dont des experts de renom, ainsi que des décideurs et des acteurs politiques et économiques de haut niveau.

Elle offre, selon ses organisateurs, une opportunité pour l'échange et le développement de la filière solaire, notamment le CSP (centrale solaire thermodynamique à concentration).