Agadir célèbre le nouvel an amazigh

5437685854_d630fceaff_b-
595
Partager :

Une série d'activités culturelles et artistiques seront organisées les 18 et 19 janvier courant à Agadir et ce, à l'occasion de la célébration du 75è anniversaire de la présentation du Manifeste de l'Indépendance et de l'avènement du nouvel an amazigh 2969. 

Initiés conjointement par l'Association ''Ighir'N'Ougadir'' et l'Association ''Al Massira des professionnels de la pêche côtière au sud'', en partenariat avec la Confédération Nationale de la Pêche Côtière au Sud, ces événements visent à faire connaitre ''le legs culturel local'' et mettre en avant l'enracinement et l'authenticité des traditions amazighes, tout en contribuant à la préservation de la mémoire du secteur de la pêche maritime et ce, à travers un vibrant hommage à certains professionnels du métier, expliquent les organisateurs dans un communiqué.

Ainsi, il a été décidé l'organisation d'un colloque autour du thème ''quel rôle pour le secteur halieutique dans la libération des provinces du sud du Royaume ?'', avec la participation attendue d'une brochette d'enseignants-chercheurs, d'académiciens et d'experts.

Ce colloque offrira l'occasion de jeter la lumière sur moult questions en rapport avec le rôle du secteur de la pêche maritime dans la libération de cette partie du territoire national et la résistance face au colonisateur espagnol, ainsi que sur le rôle que joue la pêche dans le développement socio-économique des provinces du sud du Royaume.

Quant au volet artistique, le programme se décline en plusieurs activités, dont une manifestation culturelle et artistique au profit des touristes étrangers séjournant au Camping international d'Imourane (12 km d'Agadir) à savoir : une exposition de produits de terroir et une séance de dégustation de mets et plats amazighs.

Ce rendez-vous éclectique sera clos par l'organisation d'une soirée artistique avec un hommage à rendre à plusieurs acteurs locaux et régionaux ayant marqué par leur travail et dévouement, plusieurs domaines à savoir : la pêche maritime, les médias, la recherche scientifique et l'action sociale.